N'est pas mort ce qui à jamais dort ...

La fée du logis fait du déneigement intempestif

30 Janvier 2013 , Rédigé par Kthullu Publié dans #Insolite

A Cleveland , dans l' Ohio , une quinquagénaire américaine surnommée la "fée du logis" par la presse locale a été arrêtée mardi  alors qu'elle déneigeait une allée de garage sans l'accord du propriétaire des lieux.

http://www.rmc.fr/images/article/300.2013-01-25T103146Z_1_APAE90O0T9100_RTROPTP_3_OFROE-USA-MENAGE-INSOLITE-20130125.JPG

La police d'Elyria, une ville située à une cinquante kilomètres au sud-ouest de Cleveland, a interpellé Susan Warren, âgée de 53 ans, sur la foi d'un mandat d'arrêt émis après des faits similaires commis en mai dernier dans un domicile de la banlieue de Cleveland. Elle avait pénétré par effraction dans une résidence, avait fait sommairement le ménage puis avait laissé une facture de 75 dollars au propriétaire. Condamnée en novembre à une année de mise à l'épreuve à la suite de cet incident, Susan Warren risque une peine de prison pour violation des termes de sa mise à l'épreuve, mais aucune plainte n'a été déposée pour cette entreprise de déneigement intempestif, a déclaré jeudi à Reuters la porte-parole des forces de l'ordre d'Elyria.

Voir les commentaires

Poveglia, l'île maudite de Venise

30 Janvier 2013 , Rédigé par Kthullu Publié dans #Lieux Hantés

Située en Italie, non loin de la ville des amoureux, Venise, une île hantée du nom de Poveglia regorge d'histoires sordides. 

http://mentalfloss.com/sites/default/files/styles/article_640x430/public/poveglia_6.jpg

L'île Poveglia, située dans la lagune de Venise en Italie, n’est pas aussi idyllique qu’elle le paraît.

Des phénomènes étranges y sont constatés depuis des décennies. Elle n’a plus de propriétaires et son accès est interdit. Les visites sont autorisées seulement durant la saison des vendanges. 

 

Des histoires macabres planent sur cette petite île mystérieuse, dont même les pêcheurs n’osent pas s’approcher par peur de découvrir des ossements humains dans leurs filets. Le lieu mystique détient cette réputation depuis l’époque de l’Empire romain où les victimes de la peste y étaient isolées.

http://www.ermaktravel.com/Europe/Italy/poveglia/New%20folder/68_1[1].jpg

Puis, au XIVe siècle, elle a eu la même fonction à l’arrivée de la peste noire, l’une des pandémies les plus dévastatrices de l’histoire. Au cours de cette période, 160 000 personnes y auraient été brûlées vives après avoir été jetées dans des fossés creusés sur cette île de la terreur. La panique créée par cette maladie a été telle qu’il suffisait de montrer une petite défaillance physique pour être envoyé là-bas. Encore aujourd’hui, de collantes et épaisses couches de cendres y sont visibles. 

 

Après avoir été vendue dans les années 60 par l’État italien à un acheteur privé, de nombreux propriétaires se sont succédé, tous ne voulant pas garder l’île plus de quelque jours. Ils auraient raconté que des phénomènes étranges et inexplicables s’y passaient. Cela s’expliquerait par la fondation d’un hôpital psychiatrique sur ces terres en 1922. Dès leur installation, les patients se plaignaient de voir les fantômes tourmentés des victimes de la peste. Personne n'a cru à leur histoire, et leur médecin, devenu fou, a  ensuite  procédé à des  lobotomies  et des  expériences médicales sur eux. Les téméraires qui ont osé s'aventurer sur l'île depuis disent y entendre des gémissants et des cris étranges.

Voir les commentaires

Le Ver de la Mort Mongol

28 Janvier 2013 , Rédigé par Kthullu Publié dans #Cryptozoologie

Sous le sable brûlant du désert de Gobi , se terre une créature ayant apeuré le peuple Mongol, à tel point qu'ils sont toujours effrayé simplement par son nom . Quand ils le nomme tout de même , ils l'appellent Allghoi Khorkhoi , ce qui signifie "Le ver intestin" car ce monstrueux et mortel "serpent" ressemble aux vers intestinaux des vaches . 

http://3.bp.blogspot.com/-WbF46n8WwCA/TqHGWwuzWOI/AAAAAAAAAMU/X1yHY0BZBLg/s1600/mongolian-death-worm.jpg

Ce ver géant , mesure  près de 2 mètres de long peut tuer quelqu'un instantanément . Comment le peut il ? Personne ne le sait . Certains croient qu'il crache une toxine létale , d'autres disent qu'il émets une massive décharge électrique . Peut importe comment , il tue rapidement et à distance . Nous , en Occident , appelons ce monstre "Le Ver de la Mort Mongol" . Les nomades mongols croient que ce ver géant couvre sa proie d'une substance acide , qui change tout en un jaune corrosif .

La légende raconte que lorsque cette créature attaque , elle élève la moitié de son corps hors du sable et grossit jusqu'à exploser, déversant ainsi son poison mortelle sur sa malchanceuse victime .

Le poison est si venimeux qu'il tue la proie instantanément.

Car la Mongolie à été sous le contrôle soviétique jusqu'en 1990 , peu de chose est connu sur le ver de la mort en Europe . Dans les récentes années , des enquêteurs ont tenté de trouver des preuves de l'existence de cette créature . Ivan Mackerle, un des détectives à la recherche du monstre du Loch Ness , à étudié la région et interviewé nombre de Mongol à propos du ver . 2tant donné le nombre de témoignages visuel et de mort étrange , il en ai venu à la conclusion que le Ver de la Mort n'est pas qu'une légende . Personne n'est vraiment sur de ce qu'il en ai à l'heure actuelle . Les experts affirme qu'il ne s'agit pas d'un réel ver car le désert de Gobi est trop chaud pour que cette espèce survive . Certains suggèrent qu'il puisse appartenir à la famille des lézards . L'explication la plus plausible est celle d'un serpent venimeux .

 

 

Voir les commentaires

Mort Insolite : Il se suicide par guillotine

26 Janvier 2013 , Rédigé par Kthullu Publié dans #Insolite

Après avoir avalé 12 cachets de somnifère il s'allonge sous une guillotine qu'il avait lui-même fabriquée. Quelques heures plus tard un ingénieux système mécanique libère la lame qui tombe et lui tranche la tête.

Milbourne, nord de l'Angleterre début de l'année 2003. Boyd Taylor, un homme de 36 ans, a passé les trois derniers mois de sa vie à assembler dans sa chambre une guillotine de 2,4 mètres de haut et 90 cm de large. Une lourde lame très aiguisée pend à la verticale de l'oreiller, maintenue par un cable dont l'autre extrémité est accrochée à une planche calée au pied de son lit. Une scie électrique placée a proximité a été programmée pour se déclencher, scier la planche et libérer le cable.

La funeste machine était dissimulée derrière une seconde porte dont il avait pretexté l'installation à son père par mesure de sécurité suite à un cambriolage.

La nuit du drame, son père Robert Taylor, 60 ans, se souvient avoir entendu un fort roulement dans la maison, qu'il a pris pour un problème de cheminée. "Le lendemain je me suis levé à 6h30, à 8h30 j'ai frappé à sa porte et devant l'absence de réponse , je suis parti au travail" a-t-il déclaré aux enquêteurs. "Vers 16h lorsque je suis rentré, la porte était toujours vérouillée. J'ai su qu'il était arrivé quelque chose. Je l'ai enfoncée à coup de marteau pour découvrir Boyd étendu sur le lit et couvert de sang".

Le mécanisme était en effet prévu pour que la scie électrique s'éteigne automatiquement afin de ne pas éveiller les soupçons.

Chargé de l'enquète, le coroner Eric Armstrong tout en présentant ses condoléances au père du défunt a reconnu l'étonnante ingéniosité du dispositif.

 


Voir les commentaires
1 2 3 4 > >>