N'est pas mort ce qui à jamais dort ...

Le "Puits du désespoir" ( et la création des droits des animaux )

27 Avril 2014 , Rédigé par Kthullu Publié dans #Experience de psychologie inquiétantes, #personnages mauvais de l'histoire

Le psychologue Harry Harlow était obsédé par le concept de l'amour, Mais plutôt que d'écrire des poèmes ou des chansons d'amour , il a décidé de conduire des expérimentations clairement glauque sur des singes dans les années 70. Une de ses expérimentations était basé sur le placement de singes à l’intérieur de ce qu'il appelait " puits du désespoir " Une pièce coupée du monde et entièrement vide , privant le singe de tous stimuli et interactions sociales , ce qui a eu pour résultat de rendre les sujets complètement fous , et à pousser les singes, dans deux des cas , à se dévorer eux même.

Harlow a ignoré les critiques de ses collègues et leur a répondu " Comment pouvez vous aimer les singes ? " .Cependant , malgré toute l'horreur de ses expériences , cela n'aura pas était entièrement inutile car ses agissements sont l'une des raisons de la création du mouvement pour les droits des animaux , ainsi que du concept de cruauté envers les animaux ..

Voir les commentaires

Le tueur de Bowraville

8 Avril 2014 , Rédigé par Kthullu Publié dans #Serial Killer, #meurtre non élucidé



En 1991, une fille de 16 ans nommée Colleen Walker-Craig a disparu de sa ville natale de Bowraville, dans le New South Wales. Trois semaines plus tard, une fillette de quatre ans nommée Evelyn Greenup a disparu. Peu de temps après, un garçon de 16 ans nommé Clinton Speedy est devenu le troisième jeune à disparaître.Deux semaines plus tard, le corps de Clinton a été retrouvé dans les collines qui entourent la ville, suivi de peu par le cadavre d' Evelyn. Tous deux avaient été tués par un coup à la tête. Le corps de Colleen n'a jamais été retrouvé , bien que ses vêtements ont été découverts dans une rivière voisine. Ce qui avait été une frénétique recherche de personnes disparues est devenu la quête d'un tueur en série. Au cours des 23 années écoulées depuis leurs morts, un seul suspect majeur a émergé-Jay Hart, un ouvrier blanc dans la vingtaine connu pour fournir des médicaments à la communauté autochtone. Des rapports de témoins ont affirmés qu'il avait aussi une histoire à la violence envers les femmes et la réputation de faire des avances sexuelles à l'égard des adolescentes, dont Colleen. En 1994, Hart a été acquitté de l'assassinat de Clinton Speedy. Les procureurs n'étaient pas en mesure de déposer un recours contre lui pour la mort d'Evelyn Greenup jusqu'en 2005, quand il a de nouveau été déclaré non coupable. En raison de l'absence d'un corps, personne n'a jamais été jugé pour la disparition de Colleen et sa mort présumée. Hart s'éloigna, a changé son nom, et a mis en place une nouvelle vie. Un journal l'a traqué en 2013, découvrant qu' il travaille avec de jeunes autochtones en difficulté. En Novembre 2013, le procureur général de l'État a annoncé une nouvelle enquête judiciaire sur cette affaire.

Source: The guardian

Voir les commentaires

Un professeur de l'Université de Manchester déclare avoir photographié des fées

8 Avril 2014 , Rédigé par Kthullu Publié dans #Insolite, #Créature mystérieuse, #Cryptozoologie

Cela pourrait être l'une des plus importantes découvertes de l'histoire humaine. Ou l'un des plus grands canulars. John Hyatt, un professeur de 53 ans à la Manchester Metropolitan University, affirme avoir pris des photos de petites fées dans la campagne anglaise. Ses photos montrent de minuscules créatures humanoïdes ailés flottant en essaims. Le professeur est maintenant en mission pour obtenir à ce que de plus en plus d'adultes croit en l'existence des fées, afin , je cite , «d' apporter un peu de magie dans leur vie».




Hyatt est le directeur de l'Institut de Manchester pour la recherche et l'innovation de l' Art et du Design (MIRIAD) . Ces clichés ont été pris alors qu'il photographiait le paysage de Lancashire au cours des deux dernières années. Les photographies sont maintenant exposés dans une exposition spéciale appelée Rossendale Fairy au Musée Whitaker dans Whitaker Park à Rossendale. Hyatt insiste sur le faits que les photos sont 100 pour cent réelles et non "Photoshopées". Les images sont devenues virales depuis qu'il les a montré au public. Les gens partout dans le monde sont très perplexes quand à ses revendications, mais certains commencent à le croire.


L'histoire d' Hyatt nous rappelle évidemment les célèbres fées de Cottingley qui ont été photographiées par deux écolières à Bradford, il y a des décennies. 60 ans plus tard, elles avaient révélé qu'elles avaient truqué les photos à l'aide de cartons découpes dans des livres de contes. Mais Hyatt dit que les créatures qu'il a photographié sont très différentes des fées représentés dans les livres pour enfants . 

 

Les fées de Cottingley

 

Source

Voir les commentaires