N'est pas mort ce qui à jamais dort ...

Creepypasta : Satoru-kun

25 Février 2013 , Rédigé par Kthullu Publié dans #Légende Urbaine - Creepypasta

S'il ya une question à laquelle vous devez répondre , Satoru-kun peut vous aider.


http://25.media.tumblr.com/5900ba15141852cc86c12c32f9f20ae3/tumblr_milkzlfsKg1ritqj5o1_500.jpg

Selon la légende urbaine japonaise , Satoru-kun est un esprit , un fantôme ou un démon qui apparaît sous la forme d'un jeune garçon. Il sait tout sur le passé, le présent et l'avenir et peut répondre à toute question qui lui est posée. Il vous suffit d'effectuer un rituel pour l'invoquer.


Toutefois, en communiquant avec Satoru-kun, vous jouez un jeu dangereux.

 

Pour invoquer Satoru-kun, vous avez besoin d'un téléphone portable, quelques pièces de monnaie et une cabine téléphonique.

 

MODE D'EMPLOI:


Etape 1: Insérez l'argent dans la cabine téléphonique. Composez votre propre numéro de téléphone mobile.

Étape 2: Répétez le chant suivant: "Satoru-kun, Satoru-kun, s'il vous plaît venez ici. Satoru, Satoru, s'il vous plaît montrez vous. Satoru, Satoru, s'il vous plaît répondez-moi si vous êtes là-bas. "

Étape 3: Après cela, raccrochez le téléphone public et éteignez votre téléphone mobile.


Si vous avez tout fait correctement, vous recevrez un appel téléphonique de Satoru-kun dans les 24 heures. Quand il appelle la première fois, Satoru-kun va vous dire où il est. Puis il raccroche. Il vous appellera à plusieurs reprises et à chaque fois, il sera de plus proche en plus proche de là où vous êtes. La dernière fois qu'il appelle, il dira: «Je suis juste derrière toi." C'est le moment de poser votre question rapidement.

 

REGLES:


Règle 1: Ne pas se retourner ou de tenter de le regarder.

Règle 2: Ne le touchez pas.

Règle 3: Ne l'appellez pas si vous n'avez pas de question à poser.

Règle 4: Quand il est derrière vous, ne tardez pas. Posez la question immédiatement.

 

Si vous cassez une de ces règles, vous mourrez et Satoru-kun vous emportera en Enfer.

Donc, il vaut ieux réfléchir à une question à l'avance.

Partager cet article