N'est pas mort ce qui à jamais dort ...

H.H.H : Henry Howard Holmes

8 Janvier 2012 , Rédigé par Kthullu Publié dans #Serial Killer

H. H. Holmes, plus connu sous le nom de Docteur Henry Howard Holmes, est considéré comme le premier tueur en série américain. Dans son hôtel, surnommé "Le château des Horreurs", il tua et mutila de nombreuses victimes, toutes de femmes. Il avoua 27 meutres, mais seulement 9 purent être prouvés, alors qu'au total, certains estiment qu'il a tué plus d'une centaine de personnes, voir  environ 230, si on se base sur le nombre de disparitions.

http://25.media.tumblr.com/tumblr_lxcvdi7BZL1r9zmqwo1_500.jpg

Homes est né le 16 mai 1860, à Gilmaton, New Hampshire. Il vécut une enfance particulièrement traumatisante, son pére étant alcoolique et violent . Il étudia la médecine à l'université du Michigan. Pendant des études, il vola des corps qu'il mutilait, et défigurait.

Son diplôme en poche, il déménagea à Chicago et y ouvrit une pharmacie.

Une fois installé, il découvrit une droguerie, tenue par un couple. Il sympathisa avec la femme, et apprit que son mari était gravement malade, et qu'il ne lui retsait que peu de temps à vivre. Il usa de son charme et ils conclurent un marché : une fois que le mari serait mort, Holmes hériterait de la droguerie et, en échange, il laisserait sa femme vivre dans un des appartements gratuitement. Comme c'était prévu, le mari décéda. Pour que persone ne soit au courant de cet arrangement, et pour hériter de la droguerie en entier, Holmes tua la femme, et expliqua aux voisins qu'elle était partie en voyage en Californie, et qu'elle s'y été installée.


C'est dans ce bâtiment de 3 étages que Holmes construit son "Château". Cet hôtel, prévu pour accueillir les touristes venus pour l'exposition universelle, était remplis de cul-de-sac, de portes qui ne s'ouvraient pas ou que dans un certainns sens, des escaliers qui ne menaient nul part, et très peu de fenêtres. C'est dans cet étrange bâtisse, dont il était le seul à connaître parfaitement les plans, qu'il "s'amusa" avec ses victimes.

Après l'exposition, il décida de partir pour continuer ses forfaits dans une propriété qu'il avait hérité de sa soeur. Il renonça à ce projet, et parcourut l'amérique, en continuant de tuer, avant d'être arrêter et jugé.

Sa dernière volonté fût d'être enterré dans un bloc de ciment, pour que son corps ne soit jamais mutilé. Elle fût respectée.

 

 

Partager cet article