N'est pas mort ce qui à jamais dort ...

L'affaire de Pont Saint-Esprit

17 Janvier 2012 , Rédigé par Kthullu Publié dans #Phénomène inéxpliqués

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/9a/Pont_Saint_Esprit%2C_%C3%A9glise_Saint_saturnin_et_le_pont_m%C3%A9di%C3%A9val_sur_le_Rh%C3%B4ne%2C_France.jpg

 

L'affaire du pain maudit  se déroule à Pont saint esprit dans le languedoc roussillon , le 17 aout 1951 . Une série d'intoxication alimentaire fera sept morts, 50 personnes internées dans des hôpitaux psychiatriques et 250 personnes atteintes de symptômes plus ou moins graves et durables. Près de soixante ans après les événements de Pont-Saint-Esprit, on ne sait toujours pas à quoi les attribuer , les symptômes ressemblant à de l'ergotisme .

L'enquête judiciaire menée à l'époque ne permit pas de déceler la cause exacte de ce mal qui frappa, cette petite ville de moins de cinq mille habitants. Alors, faute du nom du mal, on veut connaître celui de l'homme responsable. Les versions les plus abracadabrantes circulent. On accuse le boulanger, son mitron, puis l'eau des fontaines, puis les modernes machines à battre, les puissances étrangères, la guerre bactériologique, le diable, la SNCF, le pape, Staline, l'Église, les nationalisations...

 

Exemple de Symptôme : 

  • Un homme qui ne reconnait pas les membres de sa famille
  • Un garagiste qui, pris d'une crise nerveuse, se met à déchirer les draps de son lit
  • Un autre qui sort de chez lui et crie: "J'ai des serpents dans le ventre. Ma tête est en cuivre. Je suis dans l'eau. Il faut me radiographier!"
  • un cultivateur de 60 ans, croyant être persécuté. Il attache le loquet de la porte de sa chambre avec des mouchoirs noués, et allume une bougie qu'il place sur le bord de sa fenêtre. Il se met à hurler "On veut me tuer!" Les gendarmes parviennent à le maîtriser.
  • Des personnes, criant en pleine rue "Ne me touchez pas, je suis une torche enflammée" ou "Je vois des bêtes immondes, cauchemardesques"
  • Un homme décrit son chat comme "faisant des bonds jusqu'au plafond "
  • En pleine chasse, un chien devient comme enragé, se met à mordre d'autres chiens, attaque son maître, et s'en prend à un arbre. Il est abattu d'un coup de fusil.
  • Les gens agressaient des gens, sautaient en l'air, un autre a ouvert la fenêtre, en disant 'Je vole, je vole' et il a sauté!"

 

Les 5 hypothèses de cause:

  • Le « pain maudit » aurait pu être contaminé par de l'ergot de seigle(Claviceps purpurea), un champignon parasite des graminées. Mais ce diagnostic n'a jamais pu être prouvé.
  • Une intoxication par ledicyandiamide de métyl-mercure, un produit contenu dans unfongicide utilisé pour laconservation des grainsayant servi à faire la farine. La justice retient cette hypothèse, mais cette piste a fini par être abandonnée suite à une thèse en pharmacie soutenue en 1965
  • L'intoxication de Pont-Saint-Esprit aurait pu provenir demycotoxines, substances produites par des moisissures pouvant se développer dans lessilos à grain.
  • Un blanchiment artificiel du pain à l'aide d'un composé chimique pathogène : l'agène, aussi dénommétrichlorure d'azote pourrait être en cause
  • Les habitants de Pont-Saint-Esprit, comme des milliers d'Américains ou non-Américains, auraient servi de cobaye pour tester la dissémination à grande échelle de LSD, dans le cadre de l'opération MKNAOMI

 

 En définitive, l'affaire du pain maudit de Pont-Saint-Esprit conserve, à ce jour, tout son mystère

Partager cet article