N'est pas mort ce qui à jamais dort ...

Le cas Maria de Agreda

3 Septembre 2013 , Rédigé par Kthullu Publié dans #Phénomène inéxpliqués

56.jpg

Au 17ème siècle, les explorateurs et les missionnaires arrivant au Nouveau Monde ont été étonnés de constater que la plupart des tribus du Nouveau-Mexique pratiquaient déjà avec ferveur le catholicisme. Lorsqu'on les a interrogés , les membres de la tribu ont dit qu'ils avaient été convertis par une mystérieuse dame en bleu, qui leur avait enseigné la bible et leur vait même donné un certain nombre de crucifix et autres objets de culte.

Après un véritable travail de détéctive, quelques prêtres font enfin remonter l'origine du phénomène à Maria d'Agreda , une jeune religieuse espagnole, vêtue d'une robe bleu . Elle a affirmé avoir enseigné le christianisme aux Indiens par bilocation au delà de l'océan . Mary n'avait jamais quitté son couvent et ne connaissait l'endroit où elle avait été que comme étant "une terre sauvage»" mais son histoire a été suffisant pour convaincre les prêtres de son action.

Au départ, l'Inquisition était extrêmement méfiant de Maria, mais ils ont décidés de l'acquitter pour des faits de sorcellerie et son pouvoir a été déclaré comme étant d'origine divine. Elle est devenue une célébrité internationale, la Mère superieure de son couvent, et une auteur de livres sur " comment elle a acquis ses pouvoirs" . Cependant, plus tard dans sa vie, elle a changé plusieurs fois de versions des faits . Parfois, elle a affirmé qu'elle a été contrainte de dire qu'elle pouvait projeter une copie spirituel d'elle même sur un autre continent; parfois elle a dit que c'était vrai, après tout.

 

Source: "The other side of death" par Jan Price

Partager cet article