N'est pas mort ce qui à jamais dort ...

Le coffre maudit d' Horsea

23 Juin 2013 , Rédigé par Kthullu Publié dans #Lieux Hantés

Il y a 150 ans, Jacob Cooley a ordonné à une de ses esclaves afro américaine , Horsea de construire un coffre pour son premier enfant. Horsea se mit au travail, élaborant un coffre en bois d'une certaine qualité. Pour une raison inconnue, son maître était mécontent de ses efforts et la battit à mort . Les autres esclaves de Cooley ont alors jurés de venger la mort de leur ami et répandirent le sang séché d'un hibou dans le coffre afin de le maudire. Comme par magie, le premier fils de Cooley mourru pendant son enfance et au cours des prochaines années, un total de dix-sept décès ont été attribués au coffre . Finalement, la malédiction a été levée par une " pretresse vaudou " ( qui d'ailleurs mourrut peu de temps après , peut être était-ce le prix à payer pur lever cette malédiction ! Le coffre peut être trouvée à l'heure actuelle dans la reserve du  Musée d'Histoire Kentucky à Frankfort, il n'a jamais était exposé publiquement.

Partager cet article