N'est pas mort ce qui à jamais dort ...

Un artiste russe produit des tableaux à base d'ailes de papillons morts

20 Janvier 2013 , Rédigé par Kthullu Publié dans #Art macabre

Vadim-Zaritsky-butterfly-wings5

buttr_fl_468.jpg

Vadim Zaritsky,  un officier de police devenu artiste et entomologiste utilise un matériel vraiment étrange pour ses tableaux  – Des ailes de papillons. Les sujets de ses tableaux varient du paysage au portrait de personnes politique , ou d'artistes célèbre 

 

 

Vadim-Zaritsky-butterfly-wings4-550x425

 

Ça semble cruel , mais avant que vous ne qualifiez l'art de Vadim Zaritsky de crime contre la nature , vous devez savoir qu'il utilise uniquement les ailes de papillons morts en masse sur les chemins et routes de sa ville natale Lipetsk ,  à 438 kilomètres au sud de Moscou , ainsi que des spécimens morts , légués par des collectionneurs. “. "Si les ailes sont endommagées, si elles ont partiellement déteint, les spécialistes les mettent généralement de coté . C'est une honte de les jeter ainsi .” déclare Vadim Zaritsky . Un jour , il s'est rendu compte que ses pièces pouvait être recyclées en art plutôt que de simplement les jeter . Donc il se mis au travail et en moins de cinq ans il a crée 100 oeuvres d'art de tailles diverses . L'entomologiste russe met entre une semaine et plusieurs pour réalisé ses tableaux d'ailes de papillons .

Zaritsky a commencé à collectionner les ailes de papillons depuis son enfance ,mais c'est seulement après avoir quitté son travail d'officier de police , qu'il s'est entièrement consacré à sa passion. “J'ai enfin retrouvé mes racines,” dit-il. Bien que certains maîtres africain ai utilisé des ailes de papillons de manière artistique avant Vadim Zaritsky , aucun n'a montré autant de talent que lui ,et c'est précisément pour cela qu'il est considéré comme un pionnier de cette fascinante technique.

 

Vadim-Zaritsky-butterfly-wings-550x406.jpg

 

Vadim-Zaritsky-butterfly-wings3-550x357


Vadim-Zaritsky-butterfly-wings2-550x442

o-VADIM-ZARITSKY-BUTTERFLY-WINGS-570.jpg

Partager cet article