N'est pas mort ce qui à jamais dort ...

Une maison hantée en Losère

3 Avril 2013 , Rédigé par Kthullu Publié dans #Lieux Hantés

Des ampoules qui éclatent, des meubles qui tombent et bien d'autres manifestations très étranges dans une maison à La Roche (en Lozère) ont bousculé la raison des gendarmes, pompiers et villageois. 


Les gendarmes sont intervenus deux fois le 13 mars dernier dans cette maison de La Roche à la demande de la voisine. Sur place, les témoins signalent des faits inexpliqués : des meubles seraient tombés sans que qui ou quoi que se soit n'intervienne et les ampoules auraient sauté la veille au soir. Mais ce n'est pas tout ! Le chat est mort le 10 mars et des oiseaux sont retrouvés morts près de la maison.

Interpellé, le maire d'Albaret-Sainte-Marie, dont dépend le hameau de La Roche où habitent une quarantaine de personnes, Michel Thérond a la "conviction que c'est un phénomène naturel. Il n'y a sans doute rien d'ésotérique ou de paranormal. Nous sommes des néophytes en la matière. Mais, même s'il faut rester prudent et que rien n'est encore prouvé, l'ami chevronné qui a fait des mesures pense que l'hypothèse la plus vraisemblable pourrait être celle d'un mini-séisme qui aurait provoqué un agrandissement d'une faille tellurique juste sous la maison. La préfecture nous a indiqué deux organismes officiels : France séisme et la Cete à Aix-en-Provence que nous allons donc saisir car il existe des appareils pour détourner ce genre de champ magnétique."

Quant aux locataires qui demeuraient dans cette ancienne grange rénovée, "ils sont traumatisés. Nous les avons relogés d'urgence. La bâtisse n'a pas bougé même si le carrelage a craqué. Mais il y a un problème de santé publique : des tests au niveau des prises révèle que là où on doit relevé une résistance électrique inférieure à 50 ohms, notre expert a mesuré 600 ohms, soit plus de 10 fois plus." Autre mystère : il n'y a pas d'électricité dans la terre et le disjoncteur de la maison ne saute pas !

Ces faits qui bousculent l’entendement ne font pas ciller le célèbre Yves Lignon, pourfendeur de toutes les angoisses collectives : "Il n’y a aucune raison de parler de paranormal ou qui déroute la science", affirme cet ex- professeur de mathématiques à l'Université de Toulouse le Mirail et responsable du labo de parapsychologie de Toulouse. "Le problème est d’ordre géologique. Il faut le dire et fortement. Sinon, en plus, on va voir débarquer toute sortes de gens illuminés. Pas besoin de faire venir un exorciste. Dans de telle situations, avant de penser que c’est paranormal, il y a au moins 20 hypothèses à explorer avant de trouver la bonne".

 

Source : Midi Libre

Partager cet article